Création, entretien de parcs et jardins

Le jardin est la prolongation naturelle d'une conception de la vie.
Erik Orsenna
Artiste, écrivain, Romancier (1947 - )

  • Rénovation, aménagement de jardins et espaces verts ;
  • Préparations de terrains ;
  • Création de pelouses ;
  • Entretien et remise en état de jardins, y compris de petits espaces boisés.
  • Rénovations : Bjorn redonne de l’éclat, de la perspective et de la profondeur à vos jardins. ;
  • Plantations, écrans et transplantations (petits et grands sujets, massifs fleuris…) ;
  • Evacuation des déchets et feuilles mortes ;
  • Constructions en bois ;
  • Petites maçonneries ;
  • Pose de bordures et clôtures ;
  • Pose de murs de soutènements et retenues de terres (rondins, panneaux, bois…) ;

Mon expérience de la profession et ma clientèle sont les meilleurs garants du sérieux que j’apporterai au travail que vous voudrez bien me confier.

Devis gratuit.

Entretien de haies et d’arbustes

Les jardins de BJ s'occupe également de la taille des arbres fruitiers, des arbustes et des haies de tout type afin de dégager vos jardins et parterres des arbres et plantations envahissants.

Un entretien régulier de vos arbustes et haies vous permet de redonner de la luminosité et de l’espace à votre extérieur.

La société peut, à votre demande, évacuer les déchets de taille ou les broyer sur place, pour votre utilisation personnelle.

Devis gratuit.

La haie

Une haie est une structure végétale linéaire associant arbres, arbustes et arbrisseaux (fruticée), sous-arbrisseaux et autres plantes indigènes qui poussent librement, ou sont entretenus pour former une clôture entourant une unité foncière, ou pour constituer un abri à une faune locale et une flore spécifique formant un biotope particulier.

Le volume des haies est maitrisable en arboriculture par la taille (émondage, coupe sélective, élagage, etc)

La taille

La taille est une opération pratiquée sur les végétaux ligneux ou non, destinée à orienter la croissance (taille de mise en forme), à maîtriser la fructification (taille de fructification), ou à limiter la couverture foliaire (taille en vert) pour favoriser la maturation des fruits, par exemple.

Plus la taille est importante, plus l'arbre réagit par le développement vigoureux de rameaux à bois au détriment de la mise à fruit.

Devis gratuit.

Il existe différents types de tailles. Voici du plus bénin au plus sévère :

  1. Ébourgeonnage : enlèvement des bourgeons afin de contrôler les branches qui survivront (on parle souvent de « pincement » car on pince le bourgeon entre ses doigts pour le sectionner). C'est la plus bénigne façon de contrôler la forme d'un arbre ou d'un arbuste. En enlevant les bourgeons terminaux sur une branche, on empêche sa croissance et si on enlève tous les bourgeons, la branche dépérira et finira par tomber d'elle-même ;
    • Enlèvement des fleurs : pour les petits arbustes comme les lilas, on peut enlever les fleurs fanées et les graines associées. Comme pour l'ébourgeonnage, on favorise les branches toujours en production ;
    • Mise en forme : en art topiaire ou pour former des bonsaï, on coupe des arbustes paysagés pour leur donner un forme particulière. Les bourgeons terminaux sont ainsi enlevés ;
  2. Coupe sélective : enlèvement d'une partie importante de la longueur des branches pour ne laisser que la partie des bourgeons très actifs. Cette méthode est utilisée sur des arbres ou arbustes particuliers, comme les arbres fruitiers, pour stimuler la croissance des branches plus jeunes qui produisent des fleurs plus nombreuses ;
  3. Émondage : une forme plus radicale de taille consiste à enlever des branches entières pour revitaliser l'arbre. On ôte alors les branches les plus matures, faibles ou problématiques. Correctement fait, l'amincissement encourage la formation de nouvelles branches et encourage la production de fleurs et de fruits.
  4. Élagage : enlèvement de presque toutes les branches pour ne laisser seulement que quelques grosses ou même seulement le tronc.